À propos

Marcel, masseur-kinésithérapeute, et moi-même, Delphine, docteur en biologie moléculaire, quittons Strasbourg et son Gewürtz pour La Réunion et son rhum arrangé.
Souhaitez-nous bonne chance 😀

Nous allons vivre, au moins dans un premier temps, dans la douce ville au nom légendaire suivant : Le Tampon. C’est au sud de l’île. Cette bourgade d’environ 80 000 habitants est légèrement en pente. D’après Wikipédia, son altitude varie de 287 m à 2 418 m.
Quand même.

Capture d'écran 2017-01-15 13.12.52.png
Voilà. C’est là.

Petit tour rapide des lieux : Saint-Denis, tout au Nord, est le chef-lieu de La Réunion. C’est là où nous avons atterri, à l’aéroport Roland Garros, le 11 janvier 2017.
Nous avons pris la route du littoral de la côte Ouest pour atteindre Le Tampon. Nous avons donc contourné le Piton des Neiges. C’est le point culminant de l’île qui atteint 3070 mètres. Depuis Le Tampon, nous sommes proches du volcan actif , le Piton de la Fournaise, qui lui culmine à 2632 mètres d’altitude.

Pour vous donner une idée, l’île de La Réunion fait 2500 km2 environ alors que la Corse en fait 8700.

Le programme ? Côté vie professionnelle, Marcel a commencé avec quelques remplacements et est maintenant assistant dans un cabinet à Bois d’Olives, commune à 15 minutes de chez nous. Pour ma part, c’est vraiment l’inconnu car je n’ai, n’ayons pas peur des mots, encore rien question « vrai emploi ». Je me suis mise à donner pas mal de cours particuliers à des élèves de collège et lycée, ainsi qu’à des étudiants du supérieur. Je guette toujours pour travailler dans la recherche scientifique (une équipe en particulier qui travaille sur le moustique tigre), mais j’envisage aussi éventuellement de me diriger vers l’enseignement, pour pas mal de raisons…
A suivre !

Côté loisirs, là ya de quoi faire. Des randonnées en veux-tu en voilà, du parapente, de la baignade dans les zones protégées, de la plongée même, cuisiner local, faire des photos pas trop moches à partager ici, se tartiner de crème 50+ puis de Biafine, se plaindre qu’il fait trop chaud…

Voilà pour l’état des lieux quatre mois après le commencement de cette aventure 🙂

Bonne navigation sur le site !