#41. Les Quatre Fantastiques

Le 12 novembre et donc quelques jours après ma course de l’Odysséa, j’ai fait ma première rando avec les colocs ! Enfin pas tous hélas, mais on fait ce qu’on peut. Au casting du jour, j’appelle Pierrence, et Elise ! ❤

On est allés du côté de Roche Plate, mais pas du tout le Roche Plate dont j’ai déjà parlé sur mon blog ici et . Eh oui, on se trouve face à cette idée saugrenue de nommer différents endroits de la même façon. Cela donne lieu ponctuellement à de sacrés quiproquos, comme la fois où Titi m’a demandé quel itinéraire faire lors d’un trek pour passer à Ilet-à-Cordes et profiter d’un concert organisé là-bas. Je lui ai donc conçu, toute contente, un parcours dans Mafate qui implique de passer une soirée à cet endroit que je ne connais pas encore. Quelques précisions, questions et incompréhensions plus tard, je comprends que le concert n’est pas du tout dans Mafate, mais dans le cirque de Cilaos. Et puis plus tard, j’ai découvert que l’Ilet-à-Cordes mafatais n’est autre que le nom d’une intersection en T avec strictement rien ni personne, sans la moindre place pour y mettre un concert. Bref, tout ça pour dire que nous parlons donc ici de Roche Plate côté Rivière des Remparts et pas de Roche Plate dans Mafate !

Carte
Regardez-moi ça, comme c’est piégeux !!!

C’est le top départ : Pierre nous emmène dans sa confortable Audi salon spacieux Château d’Ax, direction Saint-Joseph, puis nous remontons une partie de la vallée en voiture. Si je me souviens bien, c’est pendant ce trajet que nous débattons longuement du projet d’une greffe de tête, en Chine.

Frankenstein

Elise nous lit un article racontant qu’un homme paralysé souhaite que sa tête soit installée sur un autre corps, histoire de pouvoir se promener de nouveau. On trouve ça super flippant, étant donné qu’apparemment on est pas foutu de réussir ça avant chez des animaux pour choper le coup de main. Et puis est-ce que ce ne serait pas du gâchis, tout un corps avec autant d’organes qui pourraient sauver plusieurs personnes, plutôt que tenter ce miracle ? Vous avez deux heures, documents non autorisés.

Arrivés au parking, on se prépare, on se plaint de la couverture nuageuse, et on se met en piste.

Le tout début est bien chaotique. On est pas sûrs de s’être garés là où le guide le recommande, du coup, pour les premières indications de direction, c’est pas très clair. On arrive même sur un terrain privé qui met tout le monde en désaccord : Pierre compte le traverser et ressortir triomphalement sur le bon itinéraire, Elise et Florence préfèrent faire demi-tour. J’hésite, puis j’avance le fait que le terrain est peut-être un cul de sac pour prendre l’autre chemin.

On marche, on marche. On se demande si on va arriver quelque part un jour. L’ambiance est agréable dans notre quatuor, mais c’est un peu monotone, cette piste. Pierre reconnaît que la rando ne correspond pas à ses attentes, et se transforme brutalement en chien de prairie marmotte pour essayer de repérer ce foutu village de Roche Plate.

20171112_110041.jpg* copie
Alors Pierre, tu vois quelque chose ?

Ah ! Nous trouvons enfin le chemin que nous cherchions : celui qui s’enfonce dans la forêt départemento-domaniale de la Rivière des Remparts (s’il-vous-plaît). Nous rencontrons une pancarte de bienvenue à Roche Plate, puis un groupe de personnes visiblement dépitées, assises par terre à côté d’un 4×4. On discute, et comme on l’avait deviné, ils sont en panne et nous demandent si on peut les aider. Pierre s’approche et demande au conducteur d’essayer de démarrer pour voir un peu ce qu’il se passe. Le pick-up démarre nickel, et la réaction de Pierre ne se fait pas attendre : « Mais il marche très bien ton 4×4, bouffon ! ». J’ai hésité entre rire franchement et être coincée à l’idée que le type n’apprécie pas le compliment, mais tout va bien, ils nous remercient pour notre ingéniosité et partent.

* soupir * … je dois vous avouer que question reportage sur le village, on y est pas du tout. Je n’en ai aucune photo, et Elise non plus (enfin contrairement à moi, elle n’a pas de mission blog à accomplir…). Quel amateurisme ! Je vous présente… mes plates excuses.

Loser

Nous traversons le village, réputé pour être superbement magnifique, mais j’ai pas le souvenir d’avoir été transcendée. Je vous propose d’aller jeter un oeil ici pour découvrir les lieux ! Je dois reconnaître que c’était quand même choupinou, ces cases typiques. Comme vous l’avez compris, ça n’était pas vraiment notre objectif principal. Nous sommes des amoureux de la baignade et poursuivons donc notre marche pour aller faire trempette un peu plus loin. Environ 20 minutes après le village, nous arrivons à notre spot 🙂

Comme toujours dans les bassins, l’eau est complètement gelée. Mes pieds sont engourdis et presque anesthésiés par le froid, mais ça fait du bien après pas mal de marche ! On ne s’éternise pas vu qu’on ne meurt pas de chaud et qu’il commence à pleuvoir.

Le retour est génial : nous ne pouvons pas faire de boucle et nous sommes donc obligés de revenir sur nos pas (je suis pas super fan de ce format de randonnée, mais on a évidemment pas toujours le choix), et sous la pluie. On tente de faire du stop auprès de quelques 4×4 pour rentrer plus vite et, entre autres, un couple seul dans un long pick up ose me dire qu’ils n’ont pas assez de place pour quatre personnes.

Soupir

Les gouttes congèlent mon visage, noient mes yeux et me font frissonner de la tête au pied, vu ma tenue très adaptée à la pluie. C’est chiant. On prend sur nous pour rentrer le plus vite possible, et nous sommes finalement pris en stop par une âme charitable ! La discussion est très sympa dans la benne du pick up et nous sommes ravis de nous réfugier dans l’Audi de Pierrence.

Bilan : c’était pas la plus belle rando de notre vie, et Pierre a eu tellement de frottements avec son sac à dos (mal réglé ?), que ça lui a brûlé le cul.

20171112_145847.jpg the end copie

Delphine

PS : Merci pour tes photos, Elise 🙂

PS2 : Je vous propose de finir sur un montage ridicule pour rire un peu.

Affiche

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s