#35. 28 ans plus tard

Qui dit octobre, dit anniversaire pour environ 8% de la population, et donc probablement 8% de mes lecteurs… mais pas que. Je parle aussi d’une personne clé de mon blog : la rédactrice, qui n’est autre que moi-même. Eh oui, le 19 octobre 2017, j’ai eu 28 ans ! Eh merde ! On dirait l’âge d’une personne adulte.

C’est comme ça que je me suis fait confisquer un colis arrivé la veille de mon anniversaire =O le fourbe Richard m’a pris le paquet des mains – je n’ai eu que le temps de reconnaître l’écriture de ma maman dessus -, et ils ont disparu tous les deux Dieu sait où. Non mais. L’invité d’un coloc qui me prend mon cadeau, j’hallucine 😉 Je me suis vengée le lendemain ouvrant le carton avec les dents (si mon orthodontiste avait vu ça…) pour découvrir une carte, un dé à coudre, et surtout une tenue. Merci Maman et Papa ❤

Mon anniversaire
Maintenant, j’attends l’hiver pour pouvoir porter un pantalon ^^

Cette date, qui devrait être un jour férié d’ailleurs, était aussi celle de l’arrivée officielle à la coloc de Pierrence, que je ne connaissais alors ni d’Eve ni d’Adam. Ils ont tout de suite marqué des points en arrivant… avec un cadeau pour moi, et pas des moindres : deux tup’ remplis de mes fromages préférés (en gros, plein de comté <3). Parce qu’ici, ça dépasse rapidement les 20 balles le kilo, et ça me contrarie au quotidien.

Emma Stone

On s’est vraiment régalés, et d’ailleurs, j’ai appelé le fromager pour lui dire puisque yavait son 06 sur l’emballage. J’ai appelé, laissé un message en disant que j’étais à La Réunion et que son fromage était parfait pour fêter mon anniversaire. Et la nouvelle a fait le tour de la Terre. Il m’a rappelée pour me remercier chaleureusement, en a reparlé à la famille de Pierre, sa famille lui en a parlé (« Pierre, le fromager a adoré le message de ta colocataire Daphné ! »), Pierre me l’a dit, et maintenant je vous le dis. Olivier de Conflans Sainte-Honorine, nous te remercions tous.

Sinon, le soir du jour J, plein de gens m’ont fait l’honneur de venir manger et trinquer  avec moi au Toit, un bar que j’aime bien : Marcel, Timolise, Pierrence, Romille (Camille et Romain de l’article #12), Richard et Milène. Tout ce petit groupe de choupinous m’a fait un cadeau en or ce soir-là : une carte postale avec une cagnotte dedans ! Alors je vous avoue que je suis encore un peu indécise du cadeau que je m’offre avec. A ce moment-là, je projetais de passer le permis bateau, mais depuis j’ai passé mon niveau 1 de plongée et j’hésite donc à m’offrir quelques sorties dans ce merveilleux nouvel univers sous-marin qui s’offre à moi. Dans tous les cas, c’est super cool. Merci les amis ❤

Cadeau

J’ai eu un autre cadeau de la part du personnel du bar : une super tasse gravée qui a servi de bougeoir au moment du dessert, et que je conserve jalousement maintenant à la coloc pour boire mon thé =)

Tasse le Toit
Ma tasse à moi, pas à toi.

En sortant du bar et après s’être débarrassés de Romain qui préférait travailler très tôt le lendemain matin, on a retrouvé Rémy ! C’est un ami strasbourgeois qui a passé quelques mois à Saint-Pierre, pour son internat au CHU. Amateur de course à pied lui aussi, c’était l’occasion toute indiquée de se donner rendez-vous à ce qui a fait tilt dans votre esprit en lisant la date du 19 octobre. Mais nooon, pas la date d’anniversaire de Robert Hue -.- Je vous rappelle que La Réunion est une terre exceptionnellement propice au trail, et en particulier connue pour sa fameuse Diagonale des Fous (déjà évoquée à la fin de l’article #23) ! Alors voilà, pour le soir de mon anniversaire, des milliers de personnes ont fait le déplacement pour me voir assister au départ de cette course mythique, chez nous à Saint-Pierre. Du côté marcélien, je n’ai pas reçu de massage romantique à la plage, entourée de bougies. Je me suis contentée de me voir offrir des vacances sur une île voisine, et qui feront l’objet d’un article à venir !

Quelle ambiance de folie ! Toute la ville s’était donné rendez-vous sur le front de mer pour assister à cet évènement impressionnant avec chants, djembés, déguisements, pétards… Et moi avec mon fameux « pouet-pouet », accessoire indispensable à mes encouragements. J’en ai encore des frissons en finissant la rédaction de cet article 5 mois plus tard !

A très bientôt pour de nouvelles aventures ❤

Delphine

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Daphné dit :

    Une erreur de prénom s’est glissée dans cet article 😀

    J'aime

    1. intotherhum dit :

      ça m’a bien fait sourire qu’on m’appelle (encore) Daphné 😉

      J'aime

  2. Lefebvre dit :

    Toujours le même talent pour écrire et le même plaisir de lire vos aventures… Bisous à vous 2

    J'aime

    1. intotherhum dit :

      Merci beaucoup, Cécile je suppose ? 😉 Bisous par chez vous également ! :*

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s