#20. Le Trou de Fer

Dimanche 18 juin 2017 : bonne fête à toutes les Léonce… et à tous les papas ! Des gros bisous à nos papas tout particulièrement, Michel et Bernard ❤

C’est le jour que nous avons choisi pour aller découvrir un peu plus le quart Nord-Est de l’île. Pour être précise, c’est la deuxième fois que nous y avons mis les pieds – ALERTE SPOILER -, la première fois ayant été… l’inauguration de ma voiture ! Eh oui, je vous ai pas dit ?! Grâce à mes dix ans d’économie et de travail acharné depuis que j’ai mon bac mes parents, j’ai pu m’offrir une Kimmobile. Edit du 06/02/2018 : j’aurais peut-être mieux fait de me casser une jambe plutôt que d’acheter une voiture à La Réunion…

Je voulais donc vous raconter notre randonnée ayant comme destination ultime « le Trou de Fer », localisé dans le cirque de Salazie. Alors pour garder un minimum de suspense, je vous propose de découvrir ce qu’est cet endroit seulement au moment de la petite vidéo et des photos. C’est mieux.

Voilà pour l’itinéraire : un peu plus d’une heure de route pour rejoindre le gîte de Bélouve, lui-même dans la forêt de Bélouve, elle-même adjacente à la forêt de Bébour.

Capture d'écran 2017-06-19 12.13.40
Je vous l’accorde, on est pas très franchement dans le Nord-Est en tenant compte de toute l’île, mais si on considère juste les trois cirques, c’est un peu plus vrai.

Les yeux pas bien en face des trous mais rassurée par un Marcelou qui m’a parlé d’avoir pris de quoi me nourrir durant la matinée, j’ai sauté dans la voiture pour me laisser promener jusqu’au fameux gîte.

C’était un peu l’arnaque de porter un short par seulement 9 degrés, mais no pain no gain, comme on dit. Après quelques minutes de marche, nous avons rejoint le gîte et pu admirer un bout du cirque de Salazie (et faire mumuse avec une nacelle).

Et top c’est parti ! On a dû mettre environ 1 heure pour faire 5 kilomètres et atteindre la plateforme qui nous a permis d’avoir un panorama magnifique (ma chewie) !

Et merde. Voilà, c’est au moment du tri des photos (de mon téléphone et de l’appareil de Marcelou) que je réalise que les seules photos que j’ai du dit point de vue sont celles – de moins bonne qualité – de mon téléphone. Rhooo mais Marcelou, pourquoi diantre n’as-tu pas pris de photos ?! =/ il a dû être déçu du manque de dénivelé, si vous voulez mon avis. Edit : aaaah mais il a filmé en fait ! Tadaaa :

On est restés une dizaine de minutes, le temps d’admirer ce magnifique site, de papoter avec un Suisse venant de Neufchâtel et de fuir les paparazzis qui avaient eu vent de notre présence.

Je ne vous cache pas que la meilleure façon d’admirer ce gouffre de 300 mètres de profondeur est la balade en hélicoptère. Humbles et éco-responsables, nous avons préféré marcher, quittes à ne pas avoir la meilleure vue… que voici :

Trou de Fer
Je dois bien avouer que c’est pas mal.

Vivement mes 28 balais que Marcel m’offre de nouveau un tour en hélico hein ! Comment ça, j’avais parler d’aller voir Maurice ? On peut pas faire les deux ?

J’en profite pour intégrer une vidéo que j’adore faite par Mountains Legacy, la boîte de production de trois athlètes français. Je trouve qu’ils font du super boulot ! Pour le Trou de Fer par voie aérienne, c’est à 1:35 =) Vous devriez reconnaître quelques plans sur le Piton de la Fournaise, Mafate, et les Trois Salazes.

Bon allez demi-tour, direction la voiture et la suite de la journée nature !

De retour au gîte de Bélouve, on a pu profiter d’un point de vue bien plus large sur Salazie. N’hésitez pas à regarder attentivement la carte que j’ai rendue plus lisible, et cela rien que pour vos beaux yeux.

Et voilà pour la rando !

Mais c’est pas fini ! Vous savez pourquoi un sourire s’étale comme ça sur le visage de Marcelou ? Ah haha oui c’est vrai, il est le plus heureux des hommes d’être avec moi, mais pas seulement 😀 sachez que le Marcelou est un individu gourmand qui se réjouit continuellement à l’idée de manger… ou, dans notre cas, d’aller cueillir des goyaviers (qui seront réduits en bouillie puis mangés, effectivement).

Edit : suite à la question de ma maman, non non je ne parle pas de goyaves qui poussent sur des goyaviers, je parle des fruits appelés goyaviers à La Réunion dont l’arbre est le goyavier de Chine. Les goyaviers sont des petits fruits rouges plutôt acidulés et gros comme des mirabelles, alors que les goyaves sont jaunes/vertes et grosses comme des pommes.

Sur notre route, nous sommes passés près d’un champ de goyaviers où l’on peut aller faire de la cueillette ! On espérait que ce soit gratuit – eh oui, ça arrive même sur les propriétés privées -, et on a perdu. Bon, 1 euro 50 le kilo de fruits, ça reste raisonnable. Avant d’y entrer, l’espèce de Hagrid à qui appartient probablement le terrain nous a dit de restés groupés. ça m’a paru ridicule comme précaution… puis beaucoup moins 20 minutes plus tard, alors que j’étais perchée dans mon arbuste à cueillir des fruits, à m’arracher les fringues dans des ronces et à me tordre pour atteindre mon seau, sans pouvoir géolocaliser mon Marcelou. Pas de réponse en l’appelant… peut-être que si j’avais crié « Marcelouuu ? » plutôt que « Marceeel ? », j’aurais eu plus de succès. Faut dire que dans un champ très grand et très dense d’arbres de plusieurs mètres de haut, ya de quoi perdre sa moitié. Mais tout est bien qui finit bien, nous nous sommes retrouvés et nous avons eu beaucoup de goyaviers. The End.

Delphine

PS : si comme moi, vous avez un gros coup de coeur pour la musique de la vidéo, il s’agit de « Dirty Work » de Welshly Arms !

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Clemmm dit :

    Merci pour cette petite dose régulière de voyage 😉 C’est la canicule chez nous ! Bisous !

    J'aime

    1. intotherhum dit :

      Venez faire un tour chez nous, il fait environ 25 l’après-midi… l’automne, quoi !

      J'aime

  2. peredeborde dit :

    Maurice …mais qui est ce Maurice que tu veux tant aller voir? MARCEL MAURICE tu affectionnes les vieux prénoms. Je serais mal placés pour te dire que tu as tort au vu des patronymes de mes chérubins . Sache aussi que les goyaviers sont un des mes fruits préférés et un rhum arrangé avec est un délice.

    J'aime

    1. intotherhum dit :

      Effectivement, j’aime les vieilles îles aux vieux prénoms (le savais-tu ? L’île Maurice aurait environ 10 millions d’années alors que l’île de La Réunion seulement 3 millions !). En rhum arrangé ? Mais il faut absolument qu’on teste !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s